Jeudi 1er décembre on vote à l’IEP

UNEF & Associations Étudiantes

Le Conseil d’Administration est une instance essentielle à la vie de l’IEP, il fixe les orientations de l’établissement. Loin d’être un simple lieu de gestion, il est avant tout un lieu de décisions, un lieu où il faut faire des choix politiques. Les IEPiens auront à choisir entre des listes porteuses d’orientations différentes.

L’UNEF, c’est également une méthode. Il ne suffit pas d’être élu, il faut impliquer largement les étudiants. Nous nous engageons à publier les comptes rendus des conseils, et de mobilisation des étudiants sur les questions importantes par le biais de pétitions, de consultations, ou simplement d’information. L’UNEF a l’avantage d’être implantée partout en France. Nous pouvons par conséquent défendre les étudiants à une échelle plus importante.

Voter UNEF le 1er Décembre, c’est voter pour des représentants qui défendront vos droits mais qui défendront aussi une vision cohérente de l’Enseignement Supérieur.

 

 I/ UNE PÉDAGOGIE RENOUVELÉE :

Les enseignements, leurs contenus et leurs organisation doivent être rénovés, pour rendre de l’ambition à notre modèle pédagogique. Il faut sortir d’un cadre souvent trop scolaire et infantilisant pour promouvoir la réflexion, la lecture et la recherche.

Harmoniser les CDM (contenus, quantité de travail et surtout modes d’évaluation).

Rétablir un équilibre entre contrôle continu (portant sur la progression et les qualités personnelles et intellectuelles de l’élève) et examens finaux.

L’exposé doit mettre en valeur l’échange, l’expression et le débat en groupe, plutôt que d’être qu’un simple mode d’évaluation.

Valoriser d’autres langues que l’anglais (proposer des CO en langues étrangères portant sur des problématiques historiques, économiques, géopolitiques…).

Précisez les modes d’attribution des séminaires en 4A, pour éviter les choix par défaut.

 

II/ UNE RÉFORME PLUS JUSTE DE LA MOBILITÉ :

L’année de mobilité représente un moment crucial dans la vie des IEPiens. Chaque étudiant doit pouvoir choisir sa mobilité dans les conditions les plus justes.

Informer davantage sur la mobilité dès la 1A (Publication d’un « guide de la mobilité », Interface-web confrontant 2A et étudiants en mobilité, organisation d’un « forum de la mobilité » à l’IEP).

Éviter la surcharge de travail lors de la semaine précédant la remise des dossiers de mobilité.

Organiser une préparation du TOEFL à l’IEP pour donner plus de chance à ceux pour qui le coût du matériel de préparation (livres, Cdroms) est prohibitif. (c’est le cas à l’IEP d’Aix).

Des méthodes de sélection moins opaques (possibilité de donner plus de choix pour éviter les « destinations par défaut », accorder plus d’importance au projet personnel de l’étudiant).

Créer une banque de stages sur le site de l’IEP (l’administration détient des informations sur les stages effectués par les étudiants, elle doit les recenser et les diffuser largement aux étudiants).

Exiger la présence d’élus étudiants dans la commissions d’attribution des bourses de mobilité pour une distribution plus juste (accorder davantage d’importance aux critères sociaux).

L’UNEF s’engage à solliciter les collectivités concernées pour exiger une augmentation des aides financières à la mobilité (Explora Sup, Erasmus…).

 

III/ PLUS DE DÉMOCRATIE DANS UN IEP SOCIAL ET DURABLE :

Renforcer la légitimité de la commission pédagogique, en assurant un véritable échange entre les étudiants et tous leurs représentants (interface-web, campagne de questionnaires sur les enseignements, publication des comptes-rendus des instances de l’IEP : CE, CA…).

Création d’une commission déléguée au fond social étudiant (cela existe à l’IEP de Lille) dotés de moyens conséquents.

– Il n’est pas seulement nécessaire de prendre en compte les problématiques environnementales dans les enseignements dispensés par l’IEP mais les appliquer concrètement : Poubelles de tri, utilisation de papier recyclé, mise en place de davantage d’emplacements vélos, remplacements d’appareils (chauffage, ampoules..) qui doivent être effectués par des équipements de basse consommation…

 

IV/ L’ENGAGEMENT ASSOCIATIF ET LA VIE PRATIQUE A L’IEP :

Il est important de soutenir le tissu associatif, créateur de solidarités au sein de notre Institut.

– Encourager en priorité les associations des étudiants de l’IEP porteurs d’intérêts sociaux, environnementaux et culturels, ainsi celles qui proposent des projets pour la majorité des IEPiens.

La vie pratique à l`IEP :

Installer davantage de prises et de multi-prises (ou réfléchir à un système de prêt) en amphi et dans certaines salles.

– Améliorer le système wifi de l`IEP.

 

V. DÉMOCRATISER L’ACCÈS A L’IEP :

Une récente enquête de l’Etudiant classe l’IEP de Lyon dernier des IEP sur la proportion des étudiants boursiers. Il convient de démocratiser l’accès à l’IEP pour déconstruire les mécanismes de la reproduction sociale. Les qualités personnelles et intellectuelles de l’étudiant doivent être les seules variables déterminant sa réussite au concours, et non son origine sociale ou son éloignement géographique.

Publication d’une méthodologie précise et de corrigés-types. (Les prépa-privées, et les livres de préparation ne doivent avoir le monopole de la connaissance des attentes du concours).

Les prix du concours, trop élevés, dissuadent les étudiants les plus précaires. Nous exigeons leur réduction et la gratuité pour les boursiers. Il est inadmissible que les IEP réalisent des marges financières sur ces opérations.

Encourager la création de davantage de centres d’examen (en priorité dans les DOM-TOM) pour diminuer les frais de déplacement et de logement des candidats.

Mettre en place un système de solidarité permettant aux élèves de Sciences Po Lyon d’héberger les candidats la veille des concours (ce type de système existe dans les écoles de commerce).

Renforcer les partenariats avec Lyon 2, Lyon 3 : que les IEPiens aient accès aux cours de l’Université et vice-versa. Cela permettra aux étudiants de l’IEP d’effectuer des double-diplômes.

 

VI/ L’UNEF, UN SYNDICAT NATIONAL :

L’UNEF est présente dans tous les IEPs :

Elle particularité d’entretenir un dialogue continu avec les élus des autres instituts. En tant qu’étudiants, nous avons tous les mêmes intérêts, pourquoi ne pas les défendre ensemble ? Nous pouvons ainsi porter des revendications communes : réforme du concours commun, intégration des IEPs de Bordeaux et de Grenoble dans le concours commun…

En plus de militer au niveau national pour l’accès à tous de l’Enseignement Supérieur, dans les meilleures conditions possibles, l’UNEF participe aussi à toutes les luttes universalistes et émancipatrices en s’opposant toutes sortes de discriminations (racisme, sexisme homophobie, discriminations liées au handicap…), contre l’oppression, et pour la défense des droits humains dans le monde.

L’UNEF : Un bilan local et national.

Bilan National de l’UNEF :

* Obtention d’un 10e mois de bourse

* Régularisation de centaines d’étudiants sans

papiers

* Création d’un 6e échelon de bourse

* Maintien des APL et de la demi-part fiscale

Bilan local de l’UNEF Lyon :

* Instauration du demi-tarif dans les transports en commun lyonnais (TCL Campus)

* Obtention de construction de logement étudiants CROUS (le nombre est toujours insuffisant (4% des étudiants à Lyon)

2 commentaires sur “Jeudi 1er décembre on vote à l’IEP”

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *